Language: Brazil Portugal France Netherlands
Eliminez définitivement les crampes!

Crampes anales (proctalgie fugace).

Ce sont les crampes les plus douloureuses. 
Jusqu'il y a peu, il n'existait aucun traitement ni remède...


Maintenant, il existe enfin un traitement naturel et définitif

Voyez cette vidéo (et les témoignages ci-dessous en vidéo):



Crampes à l’anus 
________________________________________________________________

Les crampes anales, appelées plus poétiquement « proctalgie fugace », sont probablement les crampes les plus douloureuses.

Désormais, on connaît la cause de leur déclenchement, et il existe un traitement naturel EFFICACE et DÉFINITIF. 

Sommaire : 
1. Définition d’une crampe anale
2. Fréquence des crampes anales
3. Diagnostic et confusion possible
4. Importance du problème 
5. Causes des crampes anales
6. Traitement 
définitif des crampes anales
- traitements anciens
- nouveau 
traitement naturel et définitif






1. Définition d’une crampe anale
_________________________________________________________________________

Une crampe anale est une contraction musculaire involontaire d’un ou plusieurs muscles de la région pelvienne. Elle est appelée aussi proctalgie fugace, ou douleur anale ou anorectale chronique. On l’appelle parfois erronément Syndrome du canal d’Alcock. 


2. Fréquence des crampes anales
_________________________________________________________________________

Selon les patients, ces douleurs surviennent en moyenne environ une fois par mois. Certaines personnes les ressentes tous les deux ou trois mois. D’autres en sont victimes deux à trois fois par mois. 


3. Diagnostic et confusion possible
_________________________________________________________________________

Certaine personnes confondent parfois la crampe anale, ou proctalgie fugace avec le syndrome du canal d'Alcock, ou névralgie pudendale ou du nerf honteux interne. 

Dans le cas de la crampe anale, ou proctalgie fugace, la douleur survient sous la forme d’une crampe brutale, et qui s’estompe généralement après 10 à 60 minutes. Certains patients comparent ces douleurs à des coups de couteau dans le rectum. Un traitement naturel existe et ses effets sont immédiats et définitifs.

Dans le cas du syndrome du canal d'Alcock, le patient a plutôt une sensation de brûlure anale ou périnéale, parfois accompagnée d’une sensation de corps étranger dans le rectum. Le traitement des douleurs du syndrome du canal d’Alcock peut se traiter de trois façons : par voie orale (médicaments de type paracétamol ou anti-inflammatoires), par infiltrations (produit à base de corticoïdes) ou chirurgie. Les effets du traitement du syndrome du canal d'Alcock sont discutables.

Si la douleur est seulement progressive, il s'agit peut-être :

- d'un syndrome fissuraire : une douleur en trois temps et à chaque selle, qui donne une sensation de déchirure anale au passage des selles.

- d'un syndrome de collection suppurée : la douleur s'installe progressivement pour devenir violente, insomniante, permanente (diurne et nocturne) et parfois pulsatile à la toux et à l'effort. 

- d'une algie ano-rectale rebelle : des manifestations douloureuses à la fois somatiques et psychiques ne pouvant être rapportées à aucune affection proctologique présente ou du moins actuellement décelable. 


Diagnostic rapide : si la douleur survient à l’anus, de façon subite, comme une crampe, il y a de fortes chances qu'il s'agit d'une simple proctalgie fugace. Vous pourrez y mettre fin définitivement et sans médicaments.


 

4. Importance du problème 
_________________________________________________________________________

On dispose en fait de peu de statistiques. Décrite par Thaysen, en 1935, la proctalgie fugace représenterait 15% des algies anorectales et est estimée à 15% dans une population témoin. La douleur est profonde, rectale, sans irradiation, angoissante, à type de crampe, de broiement. Elle peut s'accompagner de nausées, d'une lipothymie, souvent de faux besoins. 

La proctalgie fugace atteindrait plus souvent les femmes que les hommes. 

Il est important de mettre fin DEFINITIVEMENT et sans médicaments à ces douleurs. 

5. Causes des crampes anales ou proctalgie fugace
_________________________________________________________________________

Anciennement, les crampes anales étaient facilement considérées comme « essentielles » et parfois assimilées à des manifestations psychiatriques. 

Aujourd’hui, nous distinguerons deux types de causes des crampes anales :
- les causes « secondaires » qui favorisent l’appartion des douleurs
- la cause « directe » du DÉCLENCHEMENT de la crampe

Les causes « secondaires » : on a remarqué parmi les causes favorisantes de la proctalgie fugace un excès de stress ou de fatigue. On pense aussi que d’autres causes faviorisent les crampes anales : les microtraumatismes répétés (longs voyages, la pratique intense du vélo, de la moto ou encore l'équitation), des troubles posturaux du bas de la colonne lombaire ou sacrale, une pathologie chirurgicale pelvienne ou obstétricale ancienne, ou plus rarement une NECROSE du coccyx. On a constaté que la crampe anale semblerait pouvoir provenir d'un trouble vasculaire du rectum, d'une contracture du releveur de l'anus ou d'un spasme du sphincter anal.

- la cause « directe » du déclenchement de la crampe anale : un simple excès d'électricité statique du corps. Il a été démontré récemment que la cause réelle du déclenchement de la crampe anale est une micro-impulsion électrique « parasite » dûe à l'excès d’électricité statique du corps. C’est au XVIIe siècle déjà que le célèbre médecin et physicien italien Dr Luigi GALVANI avait découvert que l’électricité statique provoquait le déclenchement des contractions musculaires. Il venait de découvrir le 
SECRET des crampes, y compris des crampes anales (En savoir plus...).


6. Traitement naturel et DEFINITIF des crampes anales 
_________________________________________________________________________

Anciens traitements.
Anciennement, les médecins recommandaient l'usage de sprays contre le spasme de la circulation artérielle régionale. Parfois, ils recommandaient aussi des myorelaxants ou des anticalciques comme traitement de fond. Pendant la crise, ils recommandaient parfois un le toucher rectal ou un suppositoire de glycérine. Ces traitements sont maintenant dépassés.

Nouveau traitement naturel.
Il existe maintenant un traitement naturel et DÉFINITIF de la proctalgie fugace, qui consiste à neutraliser l'excès d'électricité statique du corps sous les fesses. 

Partant de l'expérience du Dr Luigi GALVANI, dont les études avaient été « oubliées » durant presque 250 ans (en savoir plus...), un petit duvet anti-statique a été développé, à placer entre le matelas et le drap, juste sous les fesses, afin de neutraliser l'excèé d'électricité statique. Le résultat est spectaculaire : la proctalgie fugace disparaît définitivement dès le premier jour.

Voyez ces témoignages en vidéos :

Sylvain - Lyon, France
Souffrait de terribles crampes à l'anus.
LUCAS - Gramado, RS - Brésil
"J'avais des crampes anales quelques fois
par an, mais la dernière a duré 5 heures."  


Maintenant, ces personnes n'ont plus jamais de crampes anales.
Le MAGICRAMP a changé leur vie. Et vous, qu'attendez-vous pour l'essayer ?
Le MAGICRAMP va vous étonner !

Déjà plus de 10.000 clients satisfaits du MAGICRAMP contre les crampes aux jambes ou à l'anus.

Voyez de dizaines d'autres témoignages en vidéo:  CLIQUEZ ICI






Indications.
Ce traitement est indiqué en cas de crampes dans n’importe quel endroit du corps, y compris et surtout en cas cas de crampes anales (proctalgie fugace) ou vaginales.

Contre-indications et effets secondaires. 
Ce traitement ne présente pas la moindre contre-indication ni le moindre effet secondaire, même pour les femmes enceintes ou les porteurs de pacemaker. C’est un traitement simple, très efficace, et même garanti : si vous avez encore un seul spasme de crampe anale ou proctalgie fugace dans les TROIS mois, vous êtes remboursé.

Témoignages en vidéo

 

Il est difficile de demander aux gens de témoignages sur un sujet aussi délicat et parfois considéré comme « honteux ». Seulement quelques personnes ont accepté de témoigner, mais à visage partiellement caché, et en voix déformée. Vous comprendrez aisément pourquoi.

 




Une crampe qui a duré cinq heures

On sait qu’une crampe crampe anale dure généralement entre 10 minutes et une heure. Toutefois, certaines peuvent durer plus longtemps. Un patient du Sud du Brésil nous a laissé un témoignage incroyable d’une crampe qui a duré cinq heures ! Heureusement pour lui, depuis lors il a a éliminé totalement ses crampes anales et aussi ses crampes dans les jambes, grâce au traitement naturel décrit ci-avant. Voici la vidéo originale en portugais, et en bas, la traduction en français :



Lucas est Brésilien. Il souffrait de crampes aux pieds deux à trois fois par semaine, et environ une fois par mois de crampe à l'anus. Ces crampes duraient en moyenne de 15 à 50 minutes.  

"Bonjour.

Je pense que je suis peut-être devenu recorman du monde, sans le vouloir.
Euh…… Recorman du monde de durée d'une crampe à l'anus. 
Ben oui. J'ai eu une crampe à l'anus. Ca existe. Et elle a duré 5 heures… 

Bon, pour ceux qui ne le savent pas, les crampes à l'anus, on n'en parle pas, mais beaucoup de gens en ont. Cherchez sur Google et vous verrez.

Je ne veux pas montrer mon visage, car ça me gêne un peu de parler de choses aussi personnelles.
Personne ne parle de ces choses-là. Moi, j'ai décidé de parler, parce que tout le monde doit savoir que ça existe.

Bon, je vais vous raconter en détail comment ça s'est passé, et comment j'y ai trouvé la solution sans médecin, et sans médicaments.
Car, je vous rassure tout de suite, maintenant, je n'ai plus AUCUNE crampe depuis près d'un an.

En fait, j'avais des crampes aux pieds une ou deux fois par semaine. Ca faisait déjà très mal.
Mais le plus douloureux c'était environ une fois par mois une crampe à l'anus. Ca, ça fait encore plus mal.

J'ai tout essayé, mais les crampes revenaient au pied comme à l'anus.
Les médecins disent que ce n'est pas une maladie. C'est juste des symptômes douloureux.
C'est pas eux qui ont mal, merde !

Un jour, j'ai eu une crampe vraiment atroce. Certainement, un record du monde.
En effet, elle a duré 5 heures. Vous imaginez ? Durant 5 heures. De 9h du soir jusque 2 heures du matin. 
Je ne pouvais plus rester dans le lit. 
Je restais debout avec une douleur à hurler ! Et après ça, entre 2h et 4h, je n'arrivais pas à me rendormir. 
Je tremblais tout le temps.

Je vous explique comment ça s'est passé : j'habite une petite ville du Sud du Brésil. J'étais allé faire des courses normalement au supermarché, et vers 9 heures du soir, on avait décidé avec ma femme de se mettre au lit pour.. enfin vous comprenez… êêêêêêêrrrf !!!!

Donc, je venais de me déshabiller et de prendre ma femme dans mes bras, quand tout à coup, j'ai ressenti une crampe à l'anus.

Mais vraiment trèèès très forte. D'habitude, quand j'en ai une environ une fois par mois environ, elle dure de 15 à 40 minutes. Une fois, elle a même duré une heure. 
Mais là, celle-ci semblait encore pire ! Après une heure de douleurs horribles, la crampe ne diminuait toujours pas. Je savais qu'il n'y avait rien à faire d'autre qu'attendre. Et j'ai attendu, merde !

Après DEUX heures, toujours pareil. Je devenais fou. Vous imaginez ? 
(main gauche sur le front, en secouant la tête) Quelle histoire, les gars ! 
Ffffffffffff !

Après TROIS heures, pareil. QUATRE heures, toujours pareil. 

Bref, vers 2 heures du matin, la crampe s'est calmée. Au total, elle a donc duré environ 5 heures, dites.

Je pense que c'est un record du monde, là, non ? 
Vous ne pensez pas ?

En plus, après ça, il m'a encore fallu 2 heures pour pourvoir m'endormir, car entre 2 et 4 heures du matin, j'étais encore tout tremblant, et mon anus était encore blessé. Je ressentais encore la douleur dans tout le bassin. Pas moyen de me calmer. En plus, j'avais peur que la crampe ne revienne. 

Finalement, j'ai réussi à m'endormir à 4 heures du matin, et j'ai dormi jusque 11h. Ma femme a prévu mon patron que je ne pouvais pas venir au bureau. Elle a dit que…… que je vomissais tout le temps…

Vous imaginez ?(Rire) Elle ne pouvait quand même pas dire que j'avais une crampe au cul… ! ! !(Hihihi !!!!)

Maintenant, je veux vous dire que j'ai trouvé sur internet le MAGICRAMP, et ça fonctionne vraiment. 

J'avais un peu dur à y croire, car ça me semblait trop beau.

Mais je peux vraiment vous dire que ça marche. Je n'ai plus eu UNE SEULE crampe depuis près d'un an mois, ni aux pieds, ni là en bas…

 

Donc, si vous souffrez de crampes, n'importe où,… eh bien ne cherchez plus ailleurs.

Maintenant, vous savez comment faire pour les éliminer définitivement.

Bonne chance !" (pouce levé).














et PARTAGEZ sur Facebook



Lisez aussi :
Une douleur de croissance est-elle une crampe ? Une douleur de croissance est en réalité une crampe infantile.


L'ostéopathie contre les douleurs de croissance est-elle la meilleure solution pour votre enfant ?
Peut-on attraper une crampe en faisant l'amour ? Certaines positions provoquent des crampes durant l'acte.


Manger des bananes c'est bon contre les crampes , est-ce réellement efficace, ou ce n'est pas suffisant?
Aimants et matelas aimantés contre les crampes ? Le mieux est de neutraliser l'électricité statique du corps.


La crampe de l'écrivain peut-elle se soigner avec des médicaments, ou en de forme plus naturelle ?
Médicaments pouvant causer des crampes : certains médicaments peuvent être la cause de vos crampes. Mon enfant souffre de douleurs aux jambes la nuit, comment puis-je savoir si ce sont des douleurs de croissance ?
Un petit duvet anti-statique contre les crampes est le remède le plus efficace et le plus naturel.

Le magnésium contre les crampes est-il suffisant, ou bien y a-t-il un remède moins cher et plus efficace ?
Le Myolastan contre les crampes retiré de la vente après que plusieurs études aient démontré sa dangerosité.


La quinine contre les crampes est désormais interdite dans de nombreux pays, car des études ont démontré qu'elle peut tuer.
Les crampes sont-elles une maladie ? Ce sont seulement des symptômes douloureux qu l'on peut éviter.


Le traitement des crampes le plus efficace et naturel consiste à neutraliser l'électricité statique corporelle.
Ce petit exercice d'étirement contre les crampes va soulager rapidement la douleur sans médicaments.


Les dangers de l'électricité statique sont réels et bien connus : ils existent dans l'industrie, mais aussi pour notre santé.
Que faire pour combattre ou soulager les crampes ? Il existe
plusieurs remèdes. Nous vous indiquons les plus naturels.


Le fait de neutraliser l'électricité statique constitue le meilleur traitement contre les crampes nocturnes.
La proctalgie fugace peut être éliminée définitivement sans le
moindre médicament, simplement avec un duvet anti-statique.


Les crampes abdominales, ou crampes d'estomac, peuvent être éliminées définitivement avec un petit duvet anti-statique.
Une plaque de marbre contre les crampes est le dernier recours
si vous avez tout essayé sans résultat.


Existe-t-il des médicaments contre les crampes pour les guérir ? Ou y a-t-il d'autres remèdes ?
Soulager une crampe nocturne : il suffit de neutraliser l'excès d'électricité statique du corps.


Les boissons énergétiques contre les crampes sont-elles efficaces ou sont-elles inutiles ?
Voyez les meilleurs remèdes contre les crampes pour les soulager et surtout les éliminer définitivement.


Qu'est-ce qu'une douleur de croissance, et comment peut-on la soigner ou l'éliminer définitivement ?
Comment savoir faire la différence entre crampes ou mauvaise circulation ? Il suffit d'observer la douleur.


Le Luigi Galvani fut le premier à découvrir que l'électricité statique provoquait des contractions musculaires.
Douleur de croissance ou cancer ? Le cancer chez l'enfant est rare, mais cela peut arriver. Peut-on éviter les crampes causées par la sclérose en plaques ou la sclérose latérale myotrophique (SLA) (maladie de Charcot) ?
Contre les crampes en vélo, des chercheurs ont développé une selle spéciale pour les cyclistes chevronnés, sur route ou VTT. Elle devrait être disponible dans quelques mois. Comment soulager de façon naturelle et efficace les crampes durant la chimiothérapie ?

Pour éviter les crampes au football, on envisage un 4e remplaçant  pour avoir des joueurs moins fatigués


 

Câimbras Facebook

NATURALWEB Ltda

CNPJ: 09.388.676/0001-79
Coordonnées administrative
et adresse complète:
Cliquez ici 


Téléphone :

+ 55.62 3142-1051
+ 55.62 98439-0784

Mentions légales / Conditions d'utilisation
/ Conditions de vente
Potencializa.com