Etudes en cours ou réalisées à ce jour :

La réduction de la charge ionique, ou neutralisation de l’électricité statique, a des effets bénéfiques sur la santé : disparition des crampes et sensations de froid intense des patients souffrant de SPP (Syndrome post-polio), disparition des douleurs de croissance…
 
Les premières études viennent de le démontrer. 

Chronologie des études réalisées à ce jour :

– 18e siècle : Dr Luigi Galvani
– 20e siècle : nombreuses études sur les effets de l’électricité statique
– 2010 : étude préliminaire
– 2017-2018 : 1ière étude clinique avec thermo-photographie sur le MAGICRAMP 
– 2019 : 2e étude clinique en double aveugle avec placebo
– 2020 : 3e et 5e études cliniques en cours (suspendues à cause du Covid-19)

– 18e siècle : Dr Luigi Galvani
1781 : Bologne (Italie), le docteur et physicien Luigi GALVANI découvre que l’électricité statique est capable de déclencher des contractions musculaires involontaires (crampes) chez une grenouille en dissection.
 
– 20e siècle : nombreuses études sur les effets de l’électricité statique
Au XXe siècle, de nombreuses études ont démontré les dangers de l’électricité statique pour la santé et les effets bénéfique de sa neutralisation. En voici quelques-unes : [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15].
 
– 2010 : étude préliminaire sur les effets du MAGICRAMP contre les crampes.
De 2010 à 2013, une étude préliminaire sur les crampes sur 220 personnes a montré que la la diminution de la charge ionique dans les jambes (neutralisation de l’électricité statique) chez plupart de ces personnes supprimait leurs crampes nocturnes. Cette étud préliminaire n’étant pas randomisée en double aveugle avec placebo, aucune publication scientifique n’a été possible. Pour voir le rapport de l’étude, CLIQUEZ ICI.
 
Avant de tester le MAGICRAMP sur des personnes souffrant de crampes classiques, nous avons d’abord démontré que cette technique apporte des bienfaits intéressants sur des pathologies graves comme le SPP – Syndrome Post-poliomyélite, qui est une maladie invalidante dont sont atteints 20 à 25% des rescapé de la polio. 
 
– 2017-2018 : 1ière étude clinique avec thermo-photographie sur des personnes atteintes du SPP :
Une première étude menée à
 l’Universidade Federal de São Paulo a démontré les effets bénéfiques immédiats de notre technique de réduction de charge ionique du corps et neutralisation de l’électricité statique avec le MAGICRAMP sur les sensations de froid aux pieds des patients du SPP (Syndrome Post-poliomyélite). En quelques dizaines de minutes, la thermophotographie montre une augmentation sensible de la température d’une jambe soumise à cette technique, par rapport à l’autre jambe. Les premiers travaux ont été présentés au Congresso Nacional de Neurologia de São Paulo, ainsi qu’au Symposium International de la MND – Motor Neuron Disease Association sur les Maladies rares à Boston (USA).
 
Cette étude clinique ( ISSN 2238-6335 Rev. Ibirapuera, São Paulo, n. 17, p. 20-28, Jan/Jun 2019 ) randomisée en double aveugle avec placebo, réalisée à l’Université Fédérale de São Paulo, a confirmé les observations réalisées en thermophotographie avec le MAGICRAMP. Voyez la publication dans la Revue de l’Université d’Ibirapuera (Brésil) :  http://seer.unib.br
>> pour la traduction française : CLIQUEZ ICI.
 
Le résumé de cette étude conclut que « La réduction des charges ioniques par la technologie de neutralisation de l’électricité statique s’est montrée efficace chez les patients atteints du SPP ayant été traités ainsi. La présente étude a mis en évidence qu’il existe réellement une différence de température d’un membre à l’autre, principalement sur le membre atteint de SPP et qui souffrait plus du froid , selon les rapports des patients. »
 
– 2019 : 2e étude sur des personnes atteintes du SPP – Syndrome post-polio :
Cette étude, réalisée en double aveugle avec placebo, publiée en janvier 2020, a démontré les effets positifs de ce traitement (naturel et bon marché, sans AUCUNE contre-indication ni effet indésiré) avec le MAGICRAMP
sur les douleurs aux jambes ou crampes des patients atteints du SPP – Syndrome post-polio : « La technologie de réduction de charges ioniques utilisée suggère un changement d’intensité et de fréquence des crampes et douleurs musculaires des patients atteints de Syndrome post-poliomyélite ». Les résultats font bien apparaître que une amélioration avec l’utilisation du MAGICRAMP. Une nouvelle étude sur des personnes âgées de plus de 70 ans, en bonne santé, souffrant d’au moins une à cinq crampes par nuit, et ne prenant pas d’analgésique serait encore plus intéressante. http://editorarevistas.mackenzie.br
 
– 2020 : nouvelles études cliniques (en suspens à cause du Covid-19)
En janvier 2020, une nouvelle étude en double aveugle avec placebo a débuté sur des personnes de plus de 70 ans, en bonne santé générale, et souffrant d’au moins une à quatre crampes nocturnes chaque nuit, ainsi qu’une étude sur des enfants de 3 à 7 ans, souffrant de douleurs de croissance (crampes infantiles) au moins une fois par semaine. Hélas, deux semaines plus tard, elle a été suspendue pour cause de CORONAVIRUS . Elle reprendra dès que possible, probablement début 2021.

Autres études prévues :

Nous comptons démontrer les effets bénéfiques de la réduction de la charge ionique et neutralisation locale de l’électricité statique avec le MAGICRAMP, sur diverses pathologies que nous avons déjà pré-testées :
 
– une étude sera prochainement lancée sur des filles/femmes souffrant de fortes douleurs menstruelles, qui sont aussi une forme de « contractions musculaires involontaires » apparentées à des crampes. Les tests préliminaires ont déjà montré que dans la plupart des cas, ces douleurs disparaissent en cinq minutes avec l’INTIMI-D, un mini-dispositif antistatique qui porte dans la culotte. L’étude randomisée en double aveugle devra le confirmer.
 
– des tests préliminaires sur les effets de la neutralisation de l’électricité statique, ou réduction de la charge ionique avec le MAGICRAMP sur les fortes douleurs de croissance des enfants ont donné des résultats excellents, ainsi que sur des enfants souffrant de la myopathie de Duchenne (une maladie dégénérative très grave qui attaque les muscles). Une étude randomisée en double-aveugle sera réalisée dès que possible.
 
– des tests préliminaires avec cette technique ont déjà donné d’excellents résultats sur quelques patients ayant subi une chimiothérapie et souffrant de très fortes crampes dues à ce traitement. Une étude randomisée en double-aveugle sera lancée dès que possible.
 
– une étude en double-aveugle sur la proctalgie fugace (crampes à l’anus) devrait commencer début 2021. 
 
– une étude en double-aveugle est prévue également sur les crampes des personnes en hémodialyse, sur les crampes des personnes souffrant de sclérose en plaques.
 

Difficultés rencontrées pour nos études :

– réussir à publier une Etude clinique dans une revue scientifique renommée sur les effets d’un traitement naturel est extrêmement difficile.
– et quand il s’agit de crampes (qui ne sont pas une maladie), c’est réputé quasi impossible. .

OPPORTUNITÉ POUR INVESTISSEURS. 

 
Nous avons besoin de quelques fonds pour terminer les études cliniques, qui nous permettront de quintupler nos ventes. 
 
Si vous cherchez un petit investissement éthique et rentable, n’hésitez pas à nous contacter. Nous cherchons aussi un investisseur pour financer la construction de notre nouvelle fabrique : nous pouvons transférer la propriété du terrain à votre nom, et sommes disposés à louer la construction terminée à raison d’un loyer de 10% net par an. 
 

> Contact